);

Comment vaincre le syndrome de l’imposteur ?

syndrome de l'imposteur

Ne pas se sentir légitime et se sous-évaluer est monnaie courante pour de nombreux entrepreneurs. C’est ce que l’on appelle le syndrome de l’imposteur. Ce syndrome est basé sur des idées reçues et des peurs de l’entrepreneur.

Le syndrome de l’imposteur plus en détails : Qu’est-ce que c’est et d’où vient-il ?

Ce sont deux psychologues, Pauline Rose Clance et Suzanne Imens qui l’ont mis en avant. Pauline Clance a d’ailleurs écrit un livre sur le sujet nommé : « Comment surmonter la peur qui mine votre réussite ? ». Une des statistiques qui ressort de ce livre est que 60 à 70% des personnes remettent en question leur légitimité professionnelle. Pour l’entrepreneur, ce syndrome peut être perturbant s’il agit sur le long terme car l’entrepreneur va se dénigrer, se dévaloriser alors qu’il en est CAPABLE. Ce syndrome n’est pas grave, ce n’est pas une maladie, ni un trouble du comportement, ne vous inquiétez pas (et il ne se transmet pas ;-). Il suffit (plus facile à dire qu’à faire) d’avoir confiance en soi et de croire en ces compétences. Croyez en vous, vous avez de la valeur.

Comment se manifeste le syndrome de l’imposteur ?

Avez-vous déjà ressenti cette situation ? Quand vous commencer à vous poser des questions : à vous demander si vous êtes légitime ? à voir des concurrents plus compétents ? à se demander si on va être à la hauteur ? C’est un sentiment de dévalorisation de soi.

Vous pensez avoir ce syndrome, pour en être sûre, voici un petit test sur passeport santé pour vous évaluer : https://www.passeportsante.net/fr/psychologie/Fiche.aspx?doc=syndrome-imposteur

Je vais vous donner quelques exemples notamment personnels.

Pour ma part, j’ai régulièrement ce sentiment, tout d’abord quand je dispense des formations et que les personnes se présentent. Je me dis souvent, quand je vois que c’est des personnes compétentes et qui ont de l’expérience face à moi, que je ne vais pas leur apporter beaucoup. Et pourtant, quand nous réalisons le bilan de la formation, ils sont tous ravis et repartent avec plein d’informations, de trucs et astuces en poche et me remercie mille fois.

Deuxième exemple, je mets toujours du temps quand j’envoie un devis car je me demande si je vaux bien ce prix. Cela ne vous arrive jamais ?

Autre exemple non personnel, aujourd’hui, j’ai formé un entrepreneur avec plus de 10 ans d’expérience dans son métier de maintenance et dépannage de machines de garage auto. Nous parlons d’hypothèses de chiffre d’affaires et de se positionner en termes de prix en fonction de ses coûts de revient, de ses concurrents et du prix psychologique du client. Il me dit que ses concurrents sont à 75€ et que comme il se lance il va se mettre à 65€. Il est reconnu sur le marché par les garages auto de quand il était salarié. Il est très compétent. Alors, je lui pose la question pourquoi 65€ et pas 75€ comme ses concurrents. Et là, il se rend compte qu’il se dévalorise.

Mais ce sentiment ne doit pas être un frein à votre entreprise. Il faut aller au-delà et le vaincre.

Conseils pour se libérer du syndrome de l’imposteur

Pour vous aider, une des questions principales à vous poser est : Qu’est-ce qui vous rend unique ?

Je vous conseille de prendre un temps pour vous, de vous poser et de prendre un carnet et une feuille blanche et d’y noter :

  • Qu’est-ce que pour vous être à la hauteur ?
  • Quelles sont vos valeurs ?
  • Quelles ont été vos plus grandes réussites ?
  • Quels sont vos points faibles ? (tout en ayant une communication bienveillante envers vous-même)
  • À votre avis, quelles sont vos idées reçues, vos croyances limitantes ?
  • Quels sont vos points forts ? Qu’est-ce qui vous rend unique ? Pourquoi les clients viennent chez vous ?

Ces différents éléments vous permettront de vous rendre compte du potentiel que vous avez en vous. Donc à chaque fois que vous avez ce syndrome qui arrive au galop, alors analyser la situation et penser à votre valeur !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest

Inscris-toi à la Newsletter pour ne pas en perdre une miette

En soumettant ce formulaire j'accepte que Conseils et cetera conserve mon adresse afin de recevoir la newsletter.

Plus de trucs et astuces

Besoin d'en savoir plus ?

N'hésites pas à contacter Conseils et cetera

Conseil entreprise